Cétuximab — wikipédia cancer and white blood cell count

Il s’agit d’un anticorps monoclonal chimérique de type IgG1, qui présente une grande affinité pour le monomère d’ EGFR. Par sa fixation, il empêche la dimérisation de l’EGFR et la liaison des ligands (en particulier l’EGF) et empêche donc la transduction du signal anti- apoptotique due à l’activation de EGFR en conditions de radiothérapie. Cette IgG1 se compose de deux chaînes lourdes identiques (449 aa chacune) et de deux chaînes légères identiques (214 acides aminés chacune). Son poids moléculaire est de 154 kDa.

Les essais précliniques ont montré le net profit d’utiliser le cétuximab en association avec la chimiothérapie et la radiothérapie. Les études cliniques ensuite développées ont permis d’aboutir à une commercialisation récente dans l’indication du traitement du cancer colorectal en association avec l’ irinotécan, et à une utilisation dans les cancers des voies aérodigestives supérieures dans ses formes réfractaires ou métastatiques, en association avec le cisplatine [5 ] et le 5-FU.


Dans ces deux types de cancer, le cétuximab entraîne un allongement de la survie et de la durée des rémissions [6 ].

Concernant le cancer colo-rectal, l’efficacité du cétuximab est cependant conditionnée par l’existence ou non d’une mutation du gène KRAS [7 ], qui doit être recherchée : en effet une mutation de KRAS confère une résistance aux biothérapies anti-EGFR, et donc leur inefficacité pour les patients concernés.

Le cétuximab est également en essai dans d’autres types de cancers tels que le cancer bronchique non à petites cellules, en association avec carboplatine et taxanes, mais s’est révélé être décevant dans le cancer du pancréas [6 ], en association avec la gemcitabine [8 ]. Effets secondaires [ modifier | modifier le code ]

• ↑ (en) Li X, Lu Y, Liang K, Pan T, Mendelsohn J, Fan Z, « Requirement of hypoxia-inducible factor-1alpha down-regulation in mediating the antitumor activity of the anti-epidermal growth factor receptor monoclonal antibody cetuximab » Mol Cancer Ther. 2008;7:1207–1217

• ↑ (en) Baselga J, Trigo JM, Bourhis J. et al. « Phase II multicenter study of the antiepidermal growth factor receptor monoclonal antibody cetuximab in combination with platinum-based chemotherapy in patients with platinum-refractory metastatic and/or recurrent squamous cell carcinoma of the head and neck » J Clin Oncol. 2005;23:5568–5577

• ↑ (en) Kumar SS, Price TJ, Mohyieldin O, Borg M, Townsend A, Hardingham JE, « KRAS G13D Mutation and Sensitivity to Cetuximab or Panitumumab in a Colorectal Cancer Cell Line Model », Gastrointest Cancer Res, vol. 7, n o 1,‎ 2014, p. 23-6. ( PMID 24558511, PMCID PMC3930148) modifier

• ↑ (en) Vermorken JB, Trigo J, Hitt R. et al. « Open-label, uncontrolled, multicenter phase II study to evaluate the efficacy and toxicity of cetuximab as a single agent in patients with recurrent and/or metastatic squamous cell carcinoma of the head and neck who failed to respond to platinum-based therapy » J Clin Oncol. 2007;25:2171–2177